Accueil Actualités Actualités : Décès de M. Clément Mouamba, ancien premier ministre

Actualités : Décès de M. Clément Mouamba, ancien premier ministre

par La rédaction
décès de clément mouamba ancien premier ministre du congo

La rédaction de LETUDIANTMAG.CG vient d’apprendre le décès de Clément MOUAMBA, ce vendredi 29 Octobre à Paris, ancien Premier Ministre de la République. dès suites d’une complication de Covid-19. Retour sur le parcours d’un homme d’état au service de la république et de l’éducation nationale.


C’est une onde de choc, qui vient de raisonner dans tout le pays et dont les vagues sont entrain de se ressentir sur toute la toile Congolaise. L’ancien Premier Ministre de la République dont Collinet Makosso est le successeur est décédé ce vendredi à Paris des suites d’une complication de Covid-19 apprends t-on de certains médias.

Né en 1943 ou 1944 à Sibiti, Clément MOUAMBA était un homme d’État congolais. Ministre des Finances de 1992 à 1993, il fut nommé Premier Ministre de la République du Congo le 23 avril 2016, symbole de la « nouvelle République » et du gouvernement « de rupture » voulus par le président Denis Sassou-Nguesso après sa réélection. Près de trois semaines après l’investiture du président Denis Sassou Nguesso pour un quatrième mandat, il démissionne le 4 mai 2021 avec son équipe gouvernementale comme le veut la loi pour être remplacé par Collinet MAKOSSO.

Issu d’une famille nombreuse. Il étudie au Lycée technique du 1er Mai de Brazzaville, où il obtient son baccalauréat. Il part ensuite étudier à Montpellier, avant de décrocher un doctorat en sciences économiques à la Sorbonne.

Sous sa primature, il a eu à gérer plusieurs dossiers chauds, dont les bourses des étudiants Congolais, la question des étudiants à Cuba, la gestion de la crise du Covid-19 en faveur des étudiants dont il avait fait une déclaration et la mobilisation d’environ 200 millions de FCFA par l’état pour les étudiants Congolais qui étaient confinés en Chine.

L’homme d’état qu’était Clément MOUAMBA avait à coeur la problématique de la formation qualifiante et la réforme du système éducatif de notre pays. Il était aussi, un soutient pour de nombreuses initiatives dont le salon technologique OSIANE.

Coronavirus : le gouvernement mobilise 200 millions FCFA en faveur des étudiants congolais en Chine

Brillant et ambitieux, ambivalent et influent, l’ancien premier ministre avait imprimé sa marque sur les débats autour des 14000 milliards des générations futures. Il fut également un mentor pour de nombreux jeunes qu’il a poussé pour occuper des postes à responsabilité au sein de l’administration congolaise et même en tant que conseillers au sein de son cabinet pour leurs compétences et savoir-faire.

Il laisse derrière lui un vide dans la classe politique et la république a perdu un cadre qui a servi tant bien que mal son pays. La rédaction du Magazine de l’Étudiant Congolais lui rends un hommage pour avoir servi la république, pour s’être battu pour changer notre système éducatif, pour les même s’il n’a pas réussi le pari.

Chapeau bas l’artiste.

Avec votre accord, nous et nos partenaires utilisons des cookies ou équivalent pour collecter, stocker et traiter certaines de vos données personnelles comme cette visite sur ce site. Elles servent à analyser des audiences, adresser des contenus personnaliser et/ou des campagnes de publicité ciblées, améliorer la connaissance, optimiser les services et lutter contre la fraude. Cliquez sur Autoriser pour consentir à ces utilisations ou sur En savoir plus pour obtenir plus de détails et/ou refuser tout ou partie. Vous pouvez changer d'avis à tout moments. Autoriser En savoir plus