Accueil OrientationQue faire après le Bac Orientation postbac au Congo : trois repères pour faire le bon choix

Orientation postbac au Congo : trois repères pour faire le bon choix

par La rédaction
Orientation postbac : trois repères pour faire le bon choix letudiantmag

Vous ne savez pas encore quoi faire ou vous vous inquiétez d’une mauvaise orientation après votre au Congo. Pour éviter de vous tromper, suivez nos trois étapes: une approche méthodique pour choisir vos études pour un projet professionnel et une meilleure orientation postbac au Congo.


Trouvez ce qui vous motive

Orientation postbac au Congo : trois repères pour faire le bon choix

C’est la première étape et peut-être la plus difficile pour ceux qui n’ont «aucune idée» de ce qu’ils veulent faire après leur bac au Congo. Pour démarrer, comme pour un moteur, il vous faut une petite étincelle, un zeste de passion, un au minimum de goût. Pour le trouver, il existe plusieurs approches possibles: L’approche «métiers». Vous avez toujours voulu être Médecin, Informaticien, Enseignant. Ou vous avez récemment découvert un métier qui vous tente. Quelle orientation postbac au Congo pour vous ?

L’approche «domaines». Vous êtes particulièrement intéressé par un ou plusieurs domaines : les animaux, l’aéronautique, la construction de grandes structures d’ingénierie, la mode, l’informatique, le théâtre, la mécanique… Vous n’avez aucune idée des métiers ou des secteurs? Pensez aux activités avec lesquelles vous êtes à l’aise … Dans ces trois étapes, vous remarquez qu’il ne s’agit pas de partir de votre série de baccalauréat, mais tout d’abord: votre profil d’élève ou de nouveau bachelier, qui êtes-vous et qu’aimez-vous? Il sera temps de choisir vos études à l’étape 3. Il est essentiel d’avoir ainsi suscité votre motivation avant de passer aux étapes suivantes.

Vérifiez les débouchés

Orientation postbac au Congo

Il est essentiel de connaître les perspectives des métiers ou secteurs qui vous intéressent. Se diriger en priorité vers un secteur qui offre généralement de bons débouchés sur le marché du travail au Congo ou à l’étranger si vous faites vos études à l’étranger et vous souhaitez travailler dans le pays d’accueil : par exemple les carrières scientifiques et techniques, l’industrie, les métiers sociaux. Les métiers de la gestion d’entreprise au sens large (comptabilité, marketing, commerce, finance, etc.) offrent également de larges possibilités.

Méfiez-vous des secteurs artistiques et culturels (musique, arts appliqués, décoration, animation culturelle, théâtre, cinéma) qui au contraire offrent très peu d’emplois réels et ne sont pas professionnalisés au Congo. La plupart des métiers d’art au Congo sont encore pratiqués dans l’informel. De même, méfiez-vous des formations universitaires en sciences humaines (histoire, sociologie, psycho, anglais, etc.) peu professionnelles et dans les écoles de communication et de journalisme.

Pensez aux métiers « de niche » qui peuvent vous offrir une start-up et une évolution turbo car ils appartiennent à un secteur en expansion ou qui ont du mal à recruter: ingénieurs ascenseurs, techniciens et ingénieurs informatique, restauration, marchand de marine, professions de services personnels, Internet pros, fleuristes, tourisme … Si le secteur qui vous passionne n’a pas de bonnes opportunités, n’autruchez pas (Dommage, on verra), mais cherchez à rediriger votre projet vers un autre domaine plus prometteur pour l’emploi mais qui utilisera votre talent d’une autre manière: exemple, si vous êtes créatif, plutôt qu’une école d’art, explorez les métiers du marketing, de l’industrie du jeu vidéo, des métiers de l’internet, etc.

Trouvez les études qu’il vous faut : celles que vous allez réussir

Orientation postbac au Congo : trois repères pour faire le bon choix

Les études dont vous avez besoin sont celles qui vous forment aux métiers ou au secteur qui vous intéressent (étape 1), qui vous offrent de bonnes opportunités (étape 2), et qui ne vous mettent pas en échec mais vous permettent de réussir: C est l’objectif de cette étape 3. Choisissez donc des études qui correspondent à votre profil d’élève ou d’étudiant: êtes-vous consciencieux ou plutôt « cool »? autonome? Travailleur acharné ou travailleur très acharné? Stimulé ou découragé par la difficulté? Demandez-vous si vous souhaitez étudier court ou long selon votre projet de vie personnel: quand voulez-vous être financièrement indépendant, ne plus être étudiant et intégrer le marché du travail? En 1 an, 2 ans, 3 ans, 4 ans, 5 ans, 7 ans? Tenez compte de votre parcours bac, non pas pour vous enfermer dans un secteur (je suis en C donc je fais de la science), mais pour évaluer vos chances de réussite dans un style d’étude.

Lire aussi : Études et Orientation scolaire au Congo

Tenez compte de vos notes uniquement à la fin de toutes les étapes de décision précédentes. Ne choisissez pas un parcours juste parce que vous êtes un bon élève, mais commencez par explorer le type de carrière, puis les grandes écoles qui vous intéressent. Projetez-vous sur 10 ans et demandez-vous ce que vous aimeriez le plus faire. Inversement, soyez réaliste, si vous avez une faiblesse évidente dans une discipline, n’allez pas à l’échec en choisissant des études centrées sur elle. Exemple, si vous êtes moyen ou faible dans les matières scientifiques, même avec un bac C, vous aurez beaucoup de mal à franchir la barre de la première année de médecine … En résumé, faites un choix personnel dans un domaine qui vous plaît (étape 1), mais soyez réaliste dans le choix des études que vous pouvez vous permettre de réussir (3) et qui vous ouvriront un avenir professionnel (2). Si vous validez ces trois points avant de vous orienter, vous êtes sûr de ne pas vous perdre.

Dans la même rubrique

Avec votre accord, nous et nos partenaires utilisons des cookies ou équivalent pour collecter, stocker et traiter certaines de vos données personnelles comme cette visite sur ce site. Elles servent à analyser des audiences, adresser des contenus personnaliser et/ou des campagnes de publicité ciblées, améliorer la connaissance, optimiser les services et lutter contre la fraude. Cliquez sur Autoriser pour consentir à ces utilisations ou sur En savoir plus pour obtenir plus de détails et/ou refuser tout ou partie. Vous pouvez changer d'avis à tout moments. Autoriser En savoir plus