Accueil OrientationQue faire après le Bac Orientation postbac au Congo : choisir des études courtes ou longues ?

Orientation postbac au Congo : choisir des études courtes ou longues ?

par La rédaction
Orientation postbac : choisir des études courtes ou longues LetudiantMag

Après avoir terminé votre lycée au Congo, vous avez le choix entre deux à trois ans de formation courte durée, ou vous pouvez choisir d’étudier pendant au moins cinq ans. Cependant de bac + 2, à bac + 5, de plus en plus de formations se font par apprentissage et acquisition d’expériences professionnelles durant le parcours académique, notamment à l’étranger. Par conséquent, le choix des études courtes ou longues après le bac ne peut être figé.


Ferez-vous un DUT ? un BTS ? Entrerez-vous en L1 en Sciences eco en faculté des sciences économiques de l‘Université Marien Ngouabi, ou intégrerez-vous une école spécialisée ou d’ingénieur ? Le meilleur critère de sélection c’est de vous demander: voulez-vous commencer par acquérir de l’expérience, travailler tout au long de votre formation jusqu’au bac +5, ou vous voulez juste faire des études longues et obtenir un diplôme académique (type faculté de médecine) et à la fin commencer par travailler. Sachez que les études courtes vous permettent d’accéder plus rapidement au marché du travail, mais elles sont également plus professionnelles, moins théoriques et moins académiques que les études longues. Ceci est un indice qui vous permet de faire le meilleur choix entre études courtes et longues après le bac.

Après un bac technique (G1, G2, F1,F2,F3,F4,E..) au Congo

Après un bac technique, des études complémentaires sont fortement recommandées pour tout bachelier Congolais. De nos jours, il est recommandé de se diriger dans des formations de courte durée, où les chances de succès sont plus élevées. Privilégiez ce type d’orientation pour assurer votre réussite, est le meilleur choix, quitte à effectuer des stages pratiques. Vous pouvez également étudier dans des écoles spécialisées (paramédicales, École des arts …) de préférence dans le domaine de votre bac. Cependant, un parcours de longues études ne vous est pas fermé. Vous pouvez passer des concours dans les écoles d’ingénieurs dans les domaines qui vous sont réservés. Pour des études à l’étranger, si vous faites partis de ses nombreux bacheliers Congolais qui désirent effectuer leurs études loin du Congo, intégrer les écoles de commerce, ou les instituts des Universités. Ces orientations sont bien adaptées à ceux qui ont de bons dossiers et un projet professionnel adapté.

Études courtes ou longues après le bac général au Congo

Pour les bacheliers Congolais de l’enseignement général, vous pouvez vous inscrire dans un parcours de formation court ou long. Ce serait une erreur de penser qu’il faut systématiquement faire de longues études et que des formations du type BTS, ou DUT, ne sont fait que pour des élèves moins intelligents et ne sont pas pour vous. Vous devez prendre en compte votre profil d’élève et votre projet professionnel. Tu n’es plus au lycée !

Lire aussi : Quelles études pour quel profil d’élève Congolais ?


A l’étranger pour les lycéens, bacheliers et étudiants Congolais qui souhaitant poursuivre leurs études supérieures à l’étranger, l’orientation ne change pas, sauf en France où après une année de vos études supérieures vous pouvez suivre une formation en Alternance.

Les BTS et les DUT : prêts pour un bac + 2 ?

Les BTS et DUT sont des diplômes qui vous permettent d’accéder directement au marché du travail deux ou trois ans après le bac. Ils sont très appréciés des entreprises, qu’elles soient Congolaises ou étrangères. Pour quels types d’emplois? Postes de « techniciens supérieurs » dans l’industrie, les services, les superviseurs ou les cadres intermédiaires dans les PME. Vous pourrez ensuite progresser dans l’entreprise soit par promotion interne, soit en suivant une formation complémentaire.

Les BTS et les DUT sont des formations professionnalisantes qui alternent les cours théoriques et les stages en entreprises. Plusieurs matières concernent directement le secteur professionnel choisi (techniques de vente, marketing, génie civil, etc.) et sont enseignées par des professionnels. Les étudiants sont bien encadrés : la présence en cours est obligatoire (contrairement à la fac), il y a un contrôle continu des notes (même s’il y a un examen final en BTS), des dossiers et devoirs à rendre. C’est cet encadrement qui permet à des étudiants peu autonomes (et qui ont du mal à travailler personnellement régulièrement) de réussir.

Lire aussi : Quelles filières choisir après le Bac au Congo


Dans la même rubrique

Avec votre accord, nous et nos partenaires utilisons des cookies ou équivalent pour collecter, stocker et traiter certaines de vos données personnelles comme cette visite sur ce site. Elles servent à analyser des audiences, adresser des contenus personnaliser et/ou des campagnes de publicité ciblées, améliorer la connaissance, optimiser les services et lutter contre la fraude. Cliquez sur Autoriser pour consentir à ces utilisations ou sur En savoir plus pour obtenir plus de détails et/ou refuser tout ou partie. Vous pouvez changer d'avis à tout moments. Autoriser En savoir plus