Accueil Bac 5 conseils aux lycéens du Congo pour éviter la copie blanche au Bac

5 conseils aux lycéens du Congo pour éviter la copie blanche au Bac

par La rédaction
5-conseils-pour-éviter-la-copie-blanche-au-bac-congo-letusiantmag.cg-magazine-etudiant-congolais

Le syndrome de la page blanche n’arrive pas qu’aux autres… Vous aussi vous pouvez être amenés à le vivre lors d’une épreuve du Bac. Appelé aussi leucoséphobie, il se caractérise par une absence totale d’inspiration lorsque vous découvrez votre sujet de rédaction. Voici les 5 conseils du Magazine de l’étudiant Congolais aux lycéens Congolais pour éviter la copie blanche et réussir son examen.


Le grand jour, vous êtes généralement assez stressé. Il est important de tout faire pour tirer le meilleur parti de vos angoisses. Un stress bien géré vous aidera à éviter de nombreux tracas liés à la copie blanche. Dans de nombreux cas, le syndrome apparaît avec le désir de faire trop bien. Mais cette recherche de perfection dans vos devoirs bloque votre inspiration. Chers lycéens Congolais voici les conseils pour éviter la copie blanche.

Surmontez le stress

Lorsque vous lisez le sujet, vous ne ressentez qu’un grand vide. Vous êtes submergé par un profond sentiment de solitude. Vous êtes désormais seul face à face avec votre copie blanche. À ce stade, vous aurez naturellement tendance à avoir peur et à vous inquiéter. Cependant, c’est tout le contraire que nous devrons faire. Tout d’abord, essayez de fermer les yeux pendant quelques minutes, de vider votre esprit de toute pensée négative et de vous concentrer sur votre respiration. En aucun cas vous ne devez penser que cette étape et une perte de temps, au contraire il faudra parvenir à reprendre le contrôle de vous-même, afin de commencer votre écriture. La copie blanche chers lycéens congolais est synonyme de zéro, le zéro est une note éliminatoire au Bac.

Lisez et relisez l’énoncé

Relisez l’énoncé plusieurs fois, n’hésitez pas non plus à la réécrire. Vous n’avez peut-être pas compris ce que l’on attend de vous. Peler chacun des mots qu’il contient, cela permettra à votre cerveau d’associer ces mots à des idées. Le sujet imposé n’est pas forcément le plus intéressant que vous ayez connu, mais vous devrez vous l’approprier.

Lire aussi : Bac Congo : chers lycéens Congolais, abordez votre épreuve avec sérénité


Laissez parler votre imagination et vos souvenirs

Trouvez l’inspiration dans votre imagination. Toute votre vie est une source d’idées. Essayez de relier des éléments de votre parcours au sujet qui vous est donné. Tout au long de l’année, vous avez été préparé pour cet exercice. Vous y avez été confronté lors de révisions sur annales, bacs blancs … Le jour du test ce ne sera pas une surprise, vous devrez ensuite réactiver les connaissances acquises en classe et dans votre travail personnel.

Écrire tout ce qui vous passe par la tête

Vous ne devriez pas avoir peur de commencer et d’écrire vos premières idées. Ce ne sont peut-être pas les meilleurs et ceux que vous garderez dans votre rendu final, mais ils vous permettront de commencer à écrire quelques lignes. Vous verrez que vous vous sentirez déjà mieux! Des brouillons sont à votre disposition pendant l’événement. N’oubliez pas d’en utiliser autant que nécessaire et d’écrire vos croquis dessus, afin de ne pas rendre une copie d’examen trop salissante et éviter la copie blanche, car chers lycéens congolais, la copie blanche est synonyme du zéro et de note éliminatoire.

Sautez l’étape du « commencement »

Pourquoi devrions-nous nécessairement commencer par l’introduction? Il n’est pas facile à réaliser et il est souvent sujet à un blocage. Vous pouvez absolument continuer et revenir après. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une étape importante à ne pas négliger. C’est la première chose que voit votre correcteur d’épreuves, cela lui donne une vue globale de vos capacités. Une introduction réussie vous assure un bon nombre de points. De plus, votre crochet vous viendra naturellement lors de la construction de votre écriture, il est donc préférable de l’écrire en même temps que la conclusion.

Dans la même rubrique

Avec votre accord, nous et nos partenaires utilisons des cookies ou équivalent pour collecter, stocker et traiter certaines de vos données personnelles comme cette visite sur ce site. Elles servent à analyser des audiences, adresser des contenus personnaliser et/ou des campagnes de publicité ciblées, améliorer la connaissance, optimiser les services et lutter contre la fraude. Cliquez sur Autoriser pour consentir à ces utilisations ou sur En savoir plus pour obtenir plus de détails et/ou refuser tout ou partie. Vous pouvez changer d'avis à tout moments. Autoriser En savoir plus