Accueil Examens Examen & Concours : Déclarés admis par erreur au concours de l’ENAM

Examen & Concours : Déclarés admis par erreur au concours de l’ENAM

par La rédaction
déclarés admis par erreur au concours de l'eanam de l'université marien ngouabi

Suite à la publication d’une note d’ information signée de la main du président du jury, des candidats ont été déclarés admis par erreur à l’examen de session de l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature). Une publication qui s’est finalement retrouvée au coeur de la polémique Décryptage d’une annonce qui met en lumière les failles dans l’organisation des examens et concours de l’université Marien Ngouabi ainsi que l’ensemble du système éducatif.


Depuis plusieurs années, des dysfonctionnements relatives aux examens et concours sont observés à l’université Marien Ngouabi, sans pourtant que des mesures soient prises pour éradiquer les failles. Certains nouveaux bacheliers et étudiants dénoncent une forte corruption au sein de l’administration de l’université. Ceux-ci déclarent que les résultats seraient souvent connus avant le passage des épreuves et la proclamation des résultats. Une corruption qui discrédite l’université Marien Ngouabi.

C’est dans une note d’information officielle, signée du Président du Jury ITOUA ONDET Maixent Cyr, puis publiée, que quatre élèves de l’ENAM (École Nationale d’Administration et de Magistrature) de l’université Marien Ngouabi, ont été déclarés admis par erreur au premier semestre de la session ordinaire 2020 – 2021. En définitive, ces derniers sont déclarés échoués.

En signant cette note qui défraie la chronique sur les réseaux sociaux, Mr ITOUA ONDET Maixent Cyr a remis en question le peu de crédibilité qui était encore accordé à l’université Marien Ngouabi. S’est il réellement imprégné du règlement intérieur de l’université Marien Ngouabi qui régit les examens et concours ? Ou a t-il été à dessein enduit en erreur par les membres du Jury ?

Le règlement intérieur de l’université Marien Ngouabi stipule dans son article 170, que « les admissions définitives sont obligatoirement portées à la connaissance des candidats par proclamation ou par voie d’affiche portant le sceau du service de la scolarité et des examens de l’établissement ».

« Tout résultat dont la publication n’a pas respecté ces trois modalités est réputé non recevable. Le double des affiches est déposé au service de la scolarité et des Examens. Tout comme, on ne dira jamais assez avec l’article 172 du même règlement intérieur qui dispose: Tout résultat obtenu dans les conditions de l’article 170 est définitivement acquis pour tout candidat régulièrement inscrit ».

D’après nos sources, il est fort probable que la note d’information prise par le Président du Jury, soit annulée, si les élèves concernés saisissent la chambre administrative de la cour suprême.

LETUDIANTMAG.CG en tant que média d’information, d’orientation à destination des élèves et étudiants, s’interroge si l’université Marien Ngouabi n’est pas en perte de vitesse ? C’est à cause de ses dysfonctionnements que de nombreux nouveaux bacheliers et étudiants congolais font le choix de poursuivre leurs études à l’étranger, notamment à en Afrique de l’Ouest, où les universités jouissent d’une bonne réputation. Prenons exemple sur l’Université Cheick Anta Diop de Dakar au Sénégal. Une université qui a bonne réputation et attire énormément d’étrangers dont de nombreux nouveaux bacheliers Congolais.

C’est aussi pour nous l’occasion de poser la question aux étudiants congolais, s’ils connaissent leurs droits ? Quid du règlement intérieur de l’université Marien Ngouabi ? Combien d’étudiants congolais, sont en mesure de confirmer qu’ils ont déjà lu leur règlement intérieur ?

Notre système éducatif, nous continuons à le répéter souffre de grands maux et il serait temps que l’état puisse jouer son rôle de garant du bon fonctionnement du système éducatif, car nous sommes en perte de vitesse face à nos voisins.

Dans la même rubrique

Avec votre accord, nous et nos partenaires utilisons des cookies ou équivalent pour collecter, stocker et traiter certaines de vos données personnelles comme cette visite sur ce site. Elles servent à analyser des audiences, adresser des contenus personnaliser et/ou des campagnes de publicité ciblées, améliorer la connaissance, optimiser les services et lutter contre la fraude. Cliquez sur Autoriser pour consentir à ces utilisations ou sur En savoir plus pour obtenir plus de détails et/ou refuser tout ou partie. Vous pouvez changer d'avis à tout moments. Autoriser En savoir plus