Accueil Bac Bac Congo 2020 : juin, dernière ligne droite pour les lycéens Congolais

Bac Congo 2020 : juin, dernière ligne droite pour les lycéens Congolais

par La rédaction
bac-congo-juin-dernière-ligne-droite

À quelques semaines du début du baccalauréat pour les lycéens, l’heure est aux révisions, mais aussi à la détente, en vue du mois d’épreuve. Conseils pour tirer parti au mieux de cette dernière ligne droite du bac au Congo.


C’est le mois du grand frisson qui a commencé pour des milliers de lycéens de terminale du Congo, qui entament la dernière ligne droite des révisions avant les épreuves du baccalauréat 2020, du mois de juillet. Mais a priori, pas de quoi paniquer puisqu’il n’est plus l’heure de se faire des veilles de nuit. Les conseils pour rassurer le futur bachelier. dernière ligne droite du bac au Congo

Gérer le stress

Première tâche, contrôler son stress. Il n’est pas question de le faire totalement disparaître, car c’est non seulement impossible, mais cela pourrait s’avérer être contre-productif. Il y a en effet du bon stress, celui qui permet de se dépasser et qui d’être plus efficace qu’à l’habitude presque malgré soi.  Pour cela, le meilleur est de relativiser chacune des épreuves. Le baccalauréat est sans aucun doute un examen important. Mais avec des révisions sérieuses et un stress bien géré, il n’y a aucune raison que cela se passe mal. Se convaincre de cela permet d’éviter le mauvais stress qui paralyse. 

Réviser efficacement

Pour réviser, il faut déjà trouver l’endroit idéal. Même si les sources de distraction sont à bannir, certains préfèrent travailler seuls dans leur chambre, dans une salle de classe de leur école, ou celle d’un lycée, quand d’autres cherchent à travailler en groupe dans cette activité. Dans les deux cas, l’enjeu est de toujours s’interroger pour sans cesse chercher à comprendre. On retient mieux une information que l’on a compris qu’une information que l’on répète 100 fois sans jamais s’être posé une seule question (le boirasse ou le tchaku ! )

Lire aussi : Bac : Lycéens Congolais, quelle méthode de révision vous correspond le mieux ?


À l’approche des épreuves, le véritable objectif est de mettre à jour des connaissances déjà acquises plus que d’en adsorber de nouvelles. À l’aide de vos fiches et de vos annales de bac, il faut donc s’efforcer de faire du lieu entre ce que vous révisez et ce que vous savez déjà. Là encore, créer des liens permet de mieux enregistrer les informations.

Faire des pauses

Réviser des journées entières sans s’arrêter n’est pas non plus un bon pari. Il faut d’abord savoir s’arrêter le soir. Il faut se coucher de préférence à 22 heures, et à tout prix avant minuit, pour arriver reposer aux épreuves. Une bonne nuit est une nuit de 8 heures. Un rythme à prendre au plus vite, et à garder au moins jusqu’à la fin du bac.

Il faut aussi s’accorder de vraies pauses. En période de grande saison sèche, où il fait très chaud au Congo, on peut s’arrêter pour prendre un grand verre d’eau (la déshydratation est factrice de fatigue). On peut aussi prendre du temps pour lire, faire une balade ou faire une petite séance de sport. Une coupure d’un quart d’heure à une demi-heure toutes les deux heures permet de reprendre avec plus de concentrations les révisions.

Dans la même rubrique

Avec votre accord, nous et nos partenaires utilisons des cookies ou équivalent pour collecter, stocker et traiter certaines de vos données personnelles comme cette visite sur ce site. Elles servent à analyser des audiences, adresser des contenus personnaliser et/ou des campagnes de publicité ciblées, améliorer la connaissance, optimiser les services et lutter contre la fraude. Cliquez sur Autoriser pour consentir à ces utilisations ou sur En savoir plus pour obtenir plus de détails et/ou refuser tout ou partie. Vous pouvez changer d'avis à tout moments. Autoriser En savoir plus