Accueil Vie étudiante Matondo Claus Merry nous raconte sa vie d’étudiant à Nantes.

Matondo Claus Merry nous raconte sa vie d’étudiant à Nantes.

par La rédaction
Merry Matondo

Installé à Nantes depuis deux ans, Merry Matondo étudiant à l’Université de Nantes à la faculté des sciences, a rapidement trouvé ses marques. Parallèlement à ses cours, il profite de son séjour pour découvrir la ville et participe à quelques activités proposées par son université et les groupes d’étudiants.


Cet hiver, comme chaque année à Nantes, les températures baissent jusqu’à moins 4°. Une météo quasi polaire qui ne prendra pas en défaut Merry, étudiant en Science de la Vie et de la Terre (SVT). Arrivé en fin d’été 2018, Merry s’est familiarisé avec la rigueur hivernale de la métropole nantaise et a eu le temps de s’équiper en vêtements chauds pour affronter les grands froids.

Comme de nombreux étudiants et futurs bacheliers Congolais, la poursuite d’études à l’étranger est devenue une nécessité pour accéder à des emplois et formations de qualité. Pourquoi ne pas faire le choix de la France ? Cette option vous permettra à la fois de poursuivre un cursus sans pour autant faire de pause, en plus de découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture ! C’est le cas pour Merry, qui accepté de nous parler de sa belle aventure, en répondant à quelques questions.

Merry, quel est ton impression du pays d’accueil ?

Dès mon arrivée à Roissy Charles Degaule, j’avais remarqué que l’aéroport était immense et il y avait des personnes de toutes origines. Une fois dans ma ville (Nantes), j’étais déçu par la météo locale. En effet, le ciel était gris, il faisait froid et il y avait très peu de monde dans les rues. Les citoyens paraissaient inaccessibles et distants. J’avais presque l’impression qu’ils n’avaient jamais vu de personnes noires de leur vie. Tout était différent de mon pays natal comme le mode de vie à l’ouvrage et l’administration. Les possibilités accessibles grâce aux moyens disponibles et les nombreux services, se distinguent nettement et permettent biens des choses. Mais cela ne signifie pas que tout y est facile pour autant.

Quelle idée avais-tu du pays d’accueil, avant ton arrivée ?

Un endroit différent du mien, beaucoup plus avancé dans certains domaines.

Qu’est-ce qui te marque le plus dans la vie quotidienne entre ton pays et ta ville d’accueil ?

Ce qui m’a le plus marqué, c’est la façon dont le pays est aménagé. On observe plusieurs structures différentes, utiles au quotidien et bien installées, tels que : les pharmacies, les salles de sports, les centres commerciaux, les magasins, les jardins de repos, de circulation, les sites touristiques etc.

Ton intégration a-t-elle été facile ?

Non, pas très facile pour moi. J’étais prudent et c’était réciproque avec mon entourage. Mais j’ai bien compris qu’il ne fallait pas hésiter à demander de l’aide lorsqu’on a des interrogations.

Est–il facile de s’installer dans ta ville d’accueil ? Comment se passe la recherche de logement, location ou colocation ?

Pas vraiment. En réalité, il faut s’y prendre à temps (en fin de période scolaire par exemple ou en début d’année) car les logements sont très demandés. Il est nécessaire de chercher celui qui vous convient, et le réserver le plus tôt possible. Il y a aussi les résidences universitaires qui aident beaucoup les étudiants, mais je me répète il faut s’y prendre tôt. Ces résidences sont administrées par un organisme nommé CROUS.

Quel est le coût de la vie ?

En ce qui me concerne, je dirai que le loyer est au centre du coût de vie. Cependant, il faut estimer le coût mensuel entre 700 euros (si vous êtes économes) et 1000 euros. Mais tout dépendra de la façon dont vous gèrerez vos ressources.

As-tu eu des activités d’intégration organisées par ton université ou ta communauté ?

Il m’arrive, en fonction de mes disponibilités, de participer à quelques réunions entre étudiants. Cela demande des sacrifices, car entre les cours, les révisions, les contrôles continus et les TP, il n’est pas toujours facile de trouver du temps libre dans son emploi du temps pour participer aux activités estudiantines.

Comment se déroulent, les sorties et soirées entre étudiants ?

Ce sont des événements organisés et coordonnés par l’ Université. Ces soirées réunissent divers étudiants et traitent de certains sujets (scientifiques, artistiques, etc.). D’autres sorties sont juste de banales retrouvailles entre étudiants, se donnant rendez-vous dans divers endroits de leur choix (comme les restaurants, les bars, ou même le domicile de l’un d’eux).

Comment se déroulent les cours dans ta faculté ?

Les cours sont donnés, soit dans des amphithéâtres pouvant accueillir des centaines d’étudiants (un peu comme au sénat), soit dans des salles classes. Pour gérer le grand nombre d’étudiants, ceux-ci sont organisés en sous groupes, permettant à tous de recevoir l’enseignement (selon l’emploi du temps). Les cours sont donnés via des écrans géants.

La Faculté possède aussi des centres de recherches, des salles informatiques et des laboratoires hyper équipés pour effectuer des travaux pratiques. Les cours comme les travaux à effectuer, sont aussi donnés en ligne (surtout en ces temps de Covid), et pour la documentation, une bibliothèque est disponible sur le campus.

Peux-tu raconter ton quotidien d’étudiant ?

Selon mon emploi du temps, le premier cours peut débuter soit le matin, soit à midi, soit même en fin d’après- midi. Après les cours de la matinée, j’ai souvent l’habitude d’aller déjeuner au resto universitaire. Ensuite, en attendant le prochain cours, j’ai le choix entre me reposer, aller à la bibliothèque pour réviser et faire un travail à rendre plus tard (en groupe ou en solo).

Après les cours de l’après-midi, je retourne à la bibliothèque pour faire le point et profiter des ouvrages présents. Dans le cas contraire, je le fais une fois rentré chez moi. S’il me reste un peu de temps, je sors me balader pour me défouler et évacuer les ressentis de la journée. Il y a des week end que je passe chez mes parents à Angers. Voilà mon quotidien.

Dans la même rubrique

Avec votre accord, nous et nos partenaires utilisons des cookies ou équivalent pour collecter, stocker et traiter certaines de vos données personnelles comme cette visite sur ce site. Elles servent à analyser des audiences, adresser des contenus personnaliser et/ou des campagnes de publicité ciblées, améliorer la connaissance, optimiser les services et lutter contre la fraude. Cliquez sur Autoriser pour consentir à ces utilisations ou sur En savoir plus pour obtenir plus de détails et/ou refuser tout ou partie. Vous pouvez changer d'avis à tout moments. Autoriser En savoir plus